3 raisons de commencer par la prononciation

Par où commencer quand on apprend une langue par soi-même ? Il y a tellement à savoir, qu’on peut vite se retrouver tétanisé par les choix qui s’offrent à nous. À mon avis, commencer par la prononciation est la meilleure stratégie que vous puissiez adopter.

C’est le choix que j’ai fait lorsque j’ai démarré l’allemand, et j’en ai tiré que des bénéfices ! Surtout en comparaison avec l’anglais, dont j’ai appris la prononciation à postériori. Voici 3 raisons de démarrer par la prononciation.

Raison 1 : la prononciation est difficile à corriger

Les langues étrangères sont une discipline vraiment particulière. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’apprendre des mots ou des règles de grammaire par cœur, comme on le ferait avec des faits historiques. Non, les langues sont plus proches d’un sport ou d’un instrument de musique. Pour atteindre un bon niveau, il faut surtout intégrer des automatismes et réflexes. La langue doit faire partie de nous jusque dans nos fibres.

Dès lors, on comprend vite pourquoi la prononciation est si difficile à corriger, une fois de mauvaises habitudes prises. La prononciation incorrecte est gravée dans nos synapses, et on ne l’oublie jamais complètement. Elle ressort alors soudainement au détour d’une conversation, malgré tous nos efforts pour l’effacer.

Commencer dès le début avec une bonne base, c’est s’épargner un travail énorme de correction plus tard.

Raison 2 : faciliter votre apprentissage

Une bonne maîtrise de la prononciation, à part de pouvoir vous faire embaucher comme espion par le gouvernement, a des avantages très concrets dans votre apprentissage de la langue.

En effet, lorsqu’on connaît la façon dont peuvent s’écrire les différents sons de la langue, il y a une synergie entre l’orthographe et la prononciation qui facilite la mémorisation de nouveaux mots.

D’autre part, on peut également retrouver plus facilement un mot que l’on entend lorsqu’on n’a pas la transcription d’une conversation. Puisque l’on peut déduire les orthographes possibles de ce qu’on entend. Malheureusement, ça marche moins bien pour l’anglais, qui a une écriture particulièrement non-phonétique.

Bien entendu, être familier avec les sons de la langue aide aussi à la compréhension orale.

Raison 3 : faciliter les conversations avec les locuteurs natifs

Rien de plus frustrant que d’essayer de communiquer avec des natifs et de finir par utiliser une langue des signes improvisée, car ils ne comprennent rien à ce qu’on dit.

Malheureusement, tout le monde n’est pas habitué à l’accent français. Et si un léger accent peut être considéré comme charmant à l’étranger, on tombe vite dans l’ambiguïté quand notre prononciation change le sens des mots. C’est parfois très embarrassant, comme avec cette erreur courante pour un francophone : prononcer sheet (drap) comme shit (merde) en anglais. Ou pire, devoir répéter 10 fois le même mot sans succès, en voyant l’expression d’incompréhension de votre interlocuteur se métamorphoser en frustration.

Par ailleurs, si l’opinion des natifs sur les Français est souvent positive, on n’a pas toujours envie de trainer les stéréotypes franchouillards avec nous. Avoir un accent d’étranger certes, mais neutre, permet de démarrer une conversation sur des bases libres de toutes attentes et stéréotypes.

Et si j’ai déjà commencé à apprendre une langue ?

Rien n’est perdu ! Suivant les habitudes que vous avez prises, corriger votre prononciation sera plus ou moins long, mais c’est possible. Ce fut mon cas pour l’anglais. Malgré mon accent frenchie à couper à couteau, j’ai réussi à atteindre un niveau correct après quelques semaines de travail. Nous verrons comment faire dans un futur article.

2 réponses sur “3 raisons de commencer par la prononciation”

    1. Hey Alex 🙂

      D’ailleurs je trouve que les exercices de répétition prennent tout leur sens quand on voit les langues de cette manière. Apprendre des règles de grammaire, c’est utile pour l’écriture et pour mieux comprendre la langue. Mais lorsqu’on parle, on n’a pas le temps de réfléchir à ça. Il faut que ce soit totalement instinctif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.